En pesant de tout son poids pour faire de la ministre des affaires étrangères, la rwandaise Louise Mushikiwabo, la nouvelle secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) contrairement à la charte de cette francophonie, la France a encore prouvé qu’elle est déterminée à continuer d’être un pays de magouille, de mensonges qui se cache derrière sa langue pour exploiter les gouvernements faibles et dupes!

La charte de la « Francophonie » stipule que “le ou la (secrétaire) de l’OIF doit venir d’un pays qui respecte la démocratie, les droits de l’homme et les valeurs universelles qui mettent la promotion de la langue française et de l’être humain au centre des préoccupations”

Louise Mushikiwabo étant un produit fantomatique fabriqué dans l’usine à crimes de la « Kagamie » ne peut rien apporter de positif à cette organisation (l’OIF) si ce n’est la poisse, parce qu’elle vient du Rwanda, un repaire de gangsters qui gèrent le pays avec des armes à la main comme dans un “Far-west”; un pays où le mensonge est institutionnel, où il n’y a pas de respect des droits humains, pas de démocratie ; un pays où les arrestations arbitraires, les disparitions, les tortures, les assassinats des politiciens et journalistes sont légion. Sans oublier que tous les rapports de l’ONU indiquent clairement que le Rwanda participe activement dans la fabrication, l’amplification des conflits en RD Congo et dans des massacres systématiques des Congolais en créant et soutenant des milices et rebellions, mais aussi dans le pillage des richesses du Congo et l’accaparement à grande échelle des terres dans l’Est après avoir massacré des populations autochthones.

Sans oublier que le Rwanda est un pays dirigé sur base de la discrimination flagrante où une très infime minorité «tutsie», recevant le support des lobbyistes anglo-saxons et des multinationales corrompues s’est accaparée de tous les pouvoirs, de l’armée et de l’appareil économique, faisant vivre la majorité hutue dans une sorte de prison à ciel ouvert où ils n’ont droit à rien à part l’humiliation, la peur et la pauvreté quotidiennes.

La France a prouvé à la face du monde que sa «Francophonie » n’est pas une Organisation rassemblant des pays qui partagent la langue française en commun, mais juste un mensonge institutionnalisé, car le Rwanda de part sa tradition, n’a jamais été un pays francophone influent. Et au comble de l’escroquerie, le Rwanda actuel de Paul Kagame, fabriqué par la puissance anglo-saxonne avait vite rejeté l’usage du français comme langue administrative au Rwanda depuis juillet 1994, et avait établi l’anglais comme langue administrative et avait aussi choisi de se joindre à l’Anglophonie ou «Commonwealth».

Mais faire le lobbying pour que Louise Mushikiwabo devienne secrétaire générale de l’OIF est la plus grande escroquerie du siècle dans l’histoire de la Francophonie, quand on sait que le Rwanda est parmi les pays qui n’apportent rien ou peu au rayonnement de la langue française dans le monde. Cela prouve à suffisance combien la culture française et francophonie sont en train de mourir pour laisser la place aux grandes combines politiciennes, et aux grands mouvements économiques du monde de la Finance, quand on sait que le mouvement financier mondial est du côté des USA, ses alliés et ses vassaux africains.

En bref, l’OIF n’a rien de moral, d’humaniste. C’est juste l’une de ces organisations obscures que les puissants de ce monde inventent et utilisent pour maintenir les faibles et les idiots sous leur contrôle; mais aussi pour légaliser leurs crimes et autres pratiques négatives.

La secrétaire générale sortante de l’OIF, Michaëlle Jean, a prévenu l’assemblée dans son dernier discours à Erevan qu’une « organisation qui ruse avec les valeurs et les principes, est déjà une organisation moribonde!»

Elle avait totalement raison! Donc pour moi cette Organisation Internationale de la Francophonie est déjà un cadavre ambulant!

(MAC LUSHIMBA)

(Visited 240 times, 1 visits today)
Loading...

LEAVE A REPLY